Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Engrais d'entretien du jardin

    engrais.JPGLorsqu'on a choisi correctement les différentes espèces en fonction du sol, de la région, et de l'exposition du jardin, l'entretien est très simple. C'est même l'une des raisons qui pousse les jardiniers à adopter les vivaces. Lire nos autres conseils en jardinage : http://alinea.hautetfort.com/jardin/

    Il reste toutefois un certain nombre d'opérations à faire.

    Engrais

    Une bonne partie de l'engrais a été apportée avec les engrais de fond lors de la création du jardin. Les fleurs en ayant prélevé une partie, il faut prévoir une fumure d'entretien:

    • On peut apporter du fumier composté tous les automnes, en surface, avec un léger griffage. C'est la méthode anglaise et la plus écologique. Les vers de terre et la pluie vont acheminer les éléments minéraux vers les racines, au fur et à mesure que le fumier se décompose.

    • Dans les régions à climat aride où le fumier se dessèche au lieu de se décomposer, ou tout simplement lorsqu'on ne dispose pas d'engrais organique, on peut épandre des engrais minéraux.

    Ces engrais plus ou moins complets sont à apporter à dose « homéopathique ». En effet, une mise à disposition d'une grande quantité d'engrais va entraîner une croissance rapide des tiges florales. Celles ci seront de ce fait plus tendres et donc plus sensibles aux maladies et insectes, et se briseront plus facilement.

    Un apport régulier, au bon moment, à la bonne dose et d'une bonne formule est donc nécessaire.

    Au printemps, l'azote permet aux feuilles de se développer (N).

    En été, les fleurs sont friandes de potasse (K). La potasse permet également l'accumulation des réserves dans les parties souterraines.

    Le phosphore est indispensable au développement racinaire (P).

    Ces éléments entrant dans d'autres fonctions biologiques de la plante, il convient d'apporter les trois éléments, mais en augmentant les doses de l'un ou de l'autre selon la saison.
    Exemple: au printemps, on utilise un engrais de type N.P.K. 10,5,5 (croissance).

    En été, c'est au tour des engrais de type N.P.K. 5, 7,10 (floraison).

    Si l'on ne veut pas s'encombrer de deux engrais, on peut utiliser une formule complète de type N.P.K. 10,10,10, sachant que l'azote en trop est perdu pour la plante puisque le sol ne le retient pas.