Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2017

Arrosage au programme cet été

Le temps est pourtant pluvieux, crachineux et laisserait à penser que rosiers, dahlias et arbustes plantés de frais n'ont pas besoin d'être arrosés. Que nenni, le vent chaud et froid qui souffle fort depuis quelques semaines assèche et empêche l'eau du ciel de bien faire son travail. Ma terre argilo-calcaire se fendille joyeusement et certains chemins ressemblent à des oueds desséchés.

Pourtant le printemps fut fort occupé avec binage consciencieux de tous les massifs, apport conséquent de paillis fertilisant et pose raisonnée de tuyaux poreux ( si vous avez testé de bons modèles, partagez car j'en ai essayés plein et je n'ai pas encore trouvé le modèle miracle) .

arrosage.JPGEt cl'ou des travaux, installation d'une cuve de récupération d'eau de pluie ( 3000 litres) et de la pompe qui va bien pour arroser "gratuitement" tout le jardin. Gratuitement peu être  mais après amortissement du coût complet de l'installation (plus de 5000 euros quand même) et avec un désagrément auquel je ne m'attendais pas. L'arrosage est un moment agréable, le soir après les grosses les chaleurs . Il donne l'occasion de voir de près les plantes en fleurs, de vérifier tel tuteur ou de récupérer quelques loches affamées dans les hostas.

Mais je dois dire que l'eau qui sort de ma citerne a une vraie odeur de pourri pas fameuse du tout. Du coup, l'arrosage devient une corvée ! En consultant quelques sites, les odeurs sont liées à la présence de particules qui restent à la surface de l'eau et au fait que la citerne, malgré les grosses pluies de printemps n'est pas remplie, d où fermentation à l'air.... Si vous avez une solution je suis preneuse. Je pensais mettre un poil de chlore dans la citerne  mais je ne suis pas sûre que cela supprimera les odeurs.

En attendant, l eau utilisée n est pas potable car trop acide et bien sûr non filtrée,  mais les hortensias, les camellias, les érables du Japon  l'adorent et en redemandent. Ils n'ont jamais été aussi beaux et je suis sûre que c est grâce à cette eau acide qui les changent de l eau calcaire du robinet.

Autre leçon de ce drôle d été, un orage ne suffit pas pour bien arroser. Les jeunes arbres ont besoin de leur 20 litres par semaine et je mets au moins 5 litres par rosier par semaine également. J'ai remarqué les rosiers bien arrosés et bien paillés résistaient mieux au marsonia et à loïdium. Idem pour les hostas et les hortensias bien sûr dont le feuillage flagada est le signe avant-coureur d'une grosse crise de soif. Attention d'ailleurs car en deça d'un certain taux d'hygrométrie, l'hortensia ne s'en remet pas et est bon pour la casse ..

19:13 | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.